Le motion design : Les 7 étapes clefs pour une faire bonne vidéo !

Commençons par le commencement, à savoir, définir ce qu’est le motion design. Il s’agit d’un outil incontournable pour les professionnels du marketing et de la communication. Le motion design (ou design d’animation) est une technique consistant en l’animation d’éléments graphiques. Ces éléments, une fois animés forment une vidéo (souvent plutôt courte) qui illustre de façon imagée un concept ou une histoire. Ce procédé, extrêmement visuel est facilement mémorisable et se décline pour tous les sujets et permet d’atteindre une large audience et crée beaucoup d’engagement. Tous ces arguments en font un indispensable de votre stratégie de communication.
Mais connaissez vous les étapes clefs de la réalisation d’un Motion design ? Lesquels nécessitent une attention particulière ? C’est ce que nous allons aborder au cours de cet article qui vous détaille la marche à suivre.

Les 7 étapes pour faire une vidéo de qualité et adaptée à votre stratégie :

A savoir : Sur Internet 75% des contenus qui génèrent du trafic sont des vidéos. Et d’ici la fin 2020 il devrait atteindre 84%. (étude : Cisco, mars 2020). Et le motion design est omniprésent : film d’entreprise, vidéos sur les réseaux sociaux, publicité web, spots TV…

C’est pourquoi nous pensons qu’il est important pour les marques de produire du contenu de qualité incluant des vidéos.
Pour créer une vidéo en motion design percutante qui vous permettra d’obtenir l’engagement de votre audience, des étapes clefs sont à prendre en compte.

📋 1 – Le Brief

Tout commence par le brief créatif ainsi que le cahier des charges. Ces deux éléments préalables sont indispensable pour une jolie réalisation en effet, s’ils sont complets et contiennent un maximum d’informations ils orienteront votre projet à la perfection. Le brief sert à définir les objectifs et les besoins, c’est le document de référence et la base pour les créatifs qui seront en charge de la production. C’est pourquoi vous devez bien préciser vos objectifs, votre cible ainsi que le message que vous souhaitez transmettre à travers cette création. En effet, ces différents éléments changent le ton et la forme que prendra votre message. Par exemple vous ne communiquerez pas de la même façon avec des salariés qu’avec des prospects. Enfin, n’oubliez pas de transmettre votre charte graphique à l’équipe en charge de la création ainsi que les informations sur votre positionnement et vos valeurs. Il faut, comme pour tous les éléments que vous produisez, que votre motion design respecte votre identité de marque. Pour en savoir plus sur l’identité de marque et son importance nous vous conseillons notre article : Pourquoi faut-il soigner son image de marque ?

🗒 2 – Le Script

Il s’agit là de la version écrite de votre vidéo, il précise un maximum d’éléments la réalisation de la vidéo. Au travers de ce document vous formalisez l’ensemble de la narration de votre contenu vidéo qui seront ensuite traduites en animation. Le script permet notamment d’estimer la durée, de vérifier la cohérence et que la narration est fluide. Grâce à ces éléments, vous serez à même de déterminer le coût que peut représenter votre projet de vidéo. C’est aussi un bon moyen de vérifier que le message que passe votre vidéo est le bon. Un script bien rédigé permet de minimiser les modifications ultérieures qui peuvent coûter très cher.

🎞 3 – Le Storyboard

Nouvelle étape, le storyboard est une version imagée du script. Il permet d’anticiper brièvement les animations et donne les indications de réalisation. C’est le plan illustré de la vidéo que vous souhaitez produire, séquence après séquence. Ce storyboard donne une visions assez précise de ce que sera votre film sous forme de petites vignettes. C’est un outil indispensable pour une création animée. Après validation définitive, un graphiste ou illustrateur traduit votre storyboard dans un style que vous aurez pu définir préalablement (dans le brief). La création de ce storyboard doit respecter votre identité de marque. Une fois le travail de création graphique terminé, le motion designer commence l’animation.

🕺4 – L’animation

A ce stade, le motion designer commence à créer des éléments graphiques animés. Il les crée numériquement avec un outil comme after effect. Cette étape donne vie au éléments graphiques vous aurez produits en amont. Qu’il s’agisse de pictos, d’animation 2D ou 3D, le motion designer met en mouvement chaque séquence du storyboard pour créer votre vidéo.

🔊 5 – L’illustration sonore

C’est une étape souvent négligée et pourtant elle fait la différence. Il s’agit de créer un univers sonore en intégrant les éléments que vous aurez choisi. On retrouve la voix-off, la musique et le sound design qui dynamisera votre vidéo et la rendra plus attractive. Que vous choisissiez une musique libre de droit ou une composition créée pour  l’occasion, le son doit faire l’objet d’un travail particulier. D’autre part, les bruitages jouent aussi un rôle important. Il donne beaucoup de profondeur en associant à chaque élément animé un bruit adapté. Enfin vous pourrez décider d’ajouter une voix off, dont l’enregistrement se sera fait préalablement. Il faudra choisir votre voix et rédiger le texte à l’étape du script.

👀 6 – L’ajout des sous-titres

Parfois, votre vidéo contenant une voix off est diffusée sans le son, c’est notamment le cas sur les réseaux sociaux. Une version sous-titrée sera donc nécessaire, et de manière générale, c’est important de le faire pour les personnes atteintes de surdité. En effet, il faut absolument que votre message soit compréhensible même sans le son.

📺 7 – La compilation des fichiers du film

Enfin, pour terminer, le motion designer va exporter son travail dans différents formats. Selon ce qui aura été convenu vous pourrez avoir ou non les fichiers de travail, et des exports en différentes qualité. Une fois les fichiers reçus, vous voilà prêts à diffuser votre motion design sur tous les canaux.

Un accompagnement adapté

Vous l’avez compris, réaliser une belle vidéo demande un certains nombre de compétences mais reste néanmoins plus simple qu’un dessin animé traditionnel. L’intervention d’un illustrateur, d’un motion designer, un sound designer… et de nombreuses contraintes sont à prendre en compte. Alors si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à faire appel à nous, nous serons ravis de mettre à disposition notre savoir faire. 

Sources :

https://www.cisco.com/c/en/us/solutions/collateral/executive-perspectives/annual-internet-report/white-paper-c11-741490.html
https://www.creads.fr/blog/comment-faire/motion-design-video-strategie-entreprise
https://www.iesamultimedia.fr/actualite/news/definition-motion-design-md
https://www.sergentweb.com/2018/02/20/le-motion-design-cest-quoi%E2%80%89/

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour être informé de la sortie des prochains articles.